skip to Main Content
Votre 6e sens est-il développé? (Cet article est 0% ésotérique)

Votre 6e sens est-il développé? (Cet article est 0% ésotérique)

Vous êtes-vous déjà imaginé devenir non-voyant ou malentendant? Certes, perdre la vue ou l’ouïe demanderait une grande adaptation, mais imaginez un instant perdre le sens qui vous permet de vous tenir droit, de mettre un pied devant l’autre et de faire n’importe quel mouvement. Impossible! C’est pourtant ce qui arrive à petit feu à la majorité des gens. Le mode de vie sédentaire mène à la perte d’un des sens les plus raffinés du corps humain : la proprioception. C’est peut-être votre cas. Lisez ce qui suit pour mieux comprendre ce qui se passe.

ProprioQUOI? Petit cours de neurologie 101

Avez-vous déjà glissé sur une plaque de glace sans comprendre comment vous avez fait pour ne pas tomber? Une bonne proprioception vous permet de vous rattraper en l’espace d’une microseconde pour éviter les catastrophes et les blessures. Ce sixième sens a pour fonction d’envoyer l’information très précise de la position de votre corps dans l’espace à votre cerveau. La précision est telle que chacune des articulations de votre corps est détaillée.

La transmission nerveuse de cette information se fait par l’entremise de petits capteurs dans les articulations : les mécanorécepteurs. C’est comme si vous aviez des mini GPS partout dans le corps, branchés directement à vote cerveau par des neurones transmetteurs. C’est aussi grâce à eux que l’être humain peut se tenir debout. Pensez-y un instant… Vingt-quatre vertèbres empilées en série et reposant sur votre sacrum. C’est un miracle que la colonne vertébrale puisse être maintenue en position verticale, contre la gravité! C’est sans doute aussi pourquoi le corps humain a jugé bon de placer 80 % des mécanorécepteurs dans cette structure complexe et raffinée qu’est la colonne vertébrale et les petits muscles profonds qui s’y attachent.

Le meilleur entrainement cérébral : activez vos mécanorécepteurs!

Pensez à la proprioception comme étant la nourriture de vos neurones. Bien sûr elles ont besoin de bons nutriments provenant de l’alimentation, mais elles ont surtout besoin de stimulation. Et tenez-vous bien, vos neurones sont stimulés quand vous bougez (et donc quand vous activez vos mécanorécepteurs!). Le style de vie sédentaire, la position assise statique et les postures recourbées font que la majorité des gens sont en manque de stimulation proprioceptive.

Souvenez-vous que la majorité des mécanorécepteurs sont dans la colonne vertébrale. Alors quand vous restez assis devant l’ordinateur, ils ne sont pas stimulés. Et comme les neurones fonctionnent sur le principe de « utilisez-nous ou perdez-nous », moins vous stimulez vos mécanorécepteurs, moins bonne est votre proprioception et moins efficace est votre cerveau à répondre aux mouvements de vos articulations… le cercle vicieux est enclenché!

Voici ce qui se passe au quotidien lorsque votre proprioception n’est pas assez développée

Que diriez-vous d’un GPS qui localise « à peu près »? C’est ce qui se passe pour votre cerveau : il n’a pas l’information complète de la position des différentes parties de votre corps. Ça rend la navigation plus laborieuse. Dans la vie de tous les jours, cela se traduit par une faible capacité à éviter les blessures (comme l’exemple de glisser sur la glace) et surtout une faible capacité à protéger les tissus délicats (muscles, ligaments, etc.).

Par exemple : Vous vous penchez pour soulever une boîte du sol. Votre cerveau doit avoir l’information exacte de la position de chaque vertèbre, de votre bassin, de vos genoux, etc. Si votre proprioception est adéquate, il sera en mesure d’activer tous les petits muscles stabilisateurs profonds du dos, de la ceinture abdominale et de la ceinture pelvienne pour protéger vos articulations (c’est-à-dire vos os, ligaments, tendons, autres muscles et même vos disques intervertébraux). Dans le cas contraire, si votre cerveau n’a pas la carte précise provenant des mécanorécepteurs, les chances de blessure sont très élevées. Les premières fois, vous ne ressentirez peut-être que de simples courbatures, mais en répétant l’expérience plusieurs fois, votre corps n’aura d’autres choix que de vous envoyer des signaux de douleur. Viendra peut-être même le jour où vous « barrerez » suite à ce que vous appellerez un « faux mouvement ».

Prévenez les blessures

Vous l’avez compris, les faux mouvements n’existent pas réellement. Quand la santé articulaire et musculaire est dysfonctionnelle et qu’il y a un déficit proprioceptif, le terrain est faible et un simple petit mouvement peut devenir un déclencheur de blessure. Malheureusement, c’est souvent à ce moment seulement que la majorité des gens décident de consulter un chiropraticien.

La prévention semble évidente quand il s’agit d’aller voir le dentiste même si vos dents ne sont pas douloureuses. C’est exactement le même principe avec la santé de votre système nerveux et de votre colonne vertébrale.

Imitez l’élite sportive

Les athlètes et les danseurs entrainent leur sixième sens à un niveau tel qu’ils développent des réflexes qui semblent surhumains. Ils ont seulement compris qu’une bonne proprioception, comme un muscle, peut se développer et doit être stimulée régulièrement.

« J’estime qu’au moins 90 % des athlètes les plus performants au monde utilisent la chiropratique régulièrement pour prévenir les blessures et améliorer leurs performances. »

– Sean Atkins, PhD

« Quand je suis en haut de la piste, de savoir que mon corps est en condition parfaite, grâce à la chiropratique, je peux alors me concentrer à 100 % sur ma descente. »

– Mikaël Kingsbury

« Je ne savais pas à quel point je pouvais m’améliorer jusqu’à ce que je consulte un chiropraticien. Depuis, j’ai fait des pas de géants autant mentalement que physiquement. »

– Michael Jordan

« Je consulte un chiropraticien depuis aussi longtemps que je puisse me souvenir. C’est aussi important pour mon entrainement que de pratiquer mon élan. »

– Tiger Woods

En tant que chiropraticiens, c’est notre travail de vous aider à retrouver une proprioception optimale. N’attendez pas d’avoir mal!

 

 

 

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Back To Top