skip to Main Content
Voici Comment Choisir Un Sac D’école Qui Ne Blessera Pas Votre Enfant

Voici comment choisir un sac d’école qui ne blessera pas votre enfant

Votre enfant a besoin d’un nouveau sac à dos pour la rentrée. Vous faites quelques recherches pour constater assez rapidement que l’offre est assez variée. Vous êtes confus… avec raison. Peut-être ces questions vous viennent-elles à l’esprit?

Un sac à dos peut-il vraiment blesser mon enfant?
Est-ce que tous les sacs à dos sont équivalents?
Dois-je nécessairement payer plus cher pour un bon sac à dos?
Quelles caractéristiques doit avoir un sac d’école ergonomique?
Dois-je tenir compte de l’âge et la grandeur de mon enfant quand vient le temps de sélectionner son sac d’école?

Découvrez dans cet article pourquoi un sac d’école de piètre qualité peut nuire à la santé musculo-squelettique de votre enfant et comment faire le bon choix parmi tous les sacs d’école offerts sur le marché.

Un sac d’école peut-il vraiment nuire au dos de mon enfant?

Tout à fait! Et ce n’est pas à prendre à la légère. Le stress que subit la colonne vertébrale de votre enfant ne s’arrête malheureusement pas avec un sac à dos lourd et mal ajusté.

Si on ajoute à l’équation une posture affaissée sur le pupitre, un manque d’activité physique et des heures passées devant un écran d’ordinateur, on réalise rapidement que les petites colonnes vertébrales sont mises à rude épreuve, et ce, dès la maternelle.

Pas étonnant que près de la moitié (46,1 %) des enfants d’âge scolaire développent des douleurs au dos.(1) Eh oui! Il faut prendre soin tôt de la colonne vertébrale.

Quels sont les problèmes occasionnés par un sac d’école inadapté?

Les impacts d’un sac à dos lourd et mal ajusté sont nombreux et étroitement liés à ceux d’une mauvaise posture :

  1. Déformation des courbes naturelles de la colonne vertébrale (bas du dos, haut du dos et même la courbe cervicale)
  2. Port antérieur de la tête (PAT) pouvant occasionner des symptômes tels que maux de tête, brouillard mental, problèmes cognitifs et bien plus.
  3. Arrondissement des épaules et du haut du dos (posture affaissée)
  4. Irritation des articulations de la colonne vertébrale et de la cage thoracique
  5. Irritation du système nerveux par un manque de mobilité de la colonne vertébrale
  6. Tensions, douleurs et irritations des muscles des épaules, du cou et du dos
  7. Modification de l’équilibre (le centre de gravité de l’enfant est anormalement modifié puisqu’il doit être penché vers l’avant pour contrer le poids du sac à dos)

De telles perturbations de la colonne vertébrale peuvent affecter la capacité de votre enfant à se concentrer et à participer à des activités sportives.

Le port antérieur de la tête ou PAT (la tête qui se déplace vers l’avant par rapport au reste de la colonne vertébrale) est particulièrement néfaste pour le développement d’un enfant.

Un PAT peut occasionner des maux de tête, des douleurs au cou, des troubles de la mâchoire et même de la dégénérescence précoce (arthrose), tout en créant des tensions dans la moelle épinière.

Le PAT est notamment causé et aggravé par l’utilisation des appareils mobiles (voir notre article sur le sujet), une habitude de plus en plus fréquente chez les enfants. Si on ajoute à cela les risques liés aux sacs d’école mal adaptés, on se retrouve avec un beau cocktail dangereux.

Que dois-je vérifier quand j’achète un sac à dos pour mon enfant?

Il n’est pas nécessaire de dépenser beaucoup d’argent dans l’achat d’un sac d’école. De très bons sacs à dos sont offerts pour une quarantaine de dollars.

Il est tout de même préférable d’éviter les sacs d’école de piètre qualité offerts à bon marché dans les grandes surfaces. La colonne vertébrale de votre enfant vaut plus que 6 $. D’autant plus qu’avec ce type de sac, vous devrez probablement en racheter un autre au cours de l’année.

Un sac à dos de bonne qualité pourra facilement durer 3 ans.

Les caractéristiques d’un sac à dos adéquat :

  1. Le sac à dos de votre enfant doit être fait de matériaux résistants, mais légers. Évitez le cuir. Les sacs à dos imperméables sont beaucoup plus pratiques.
  2. Le sac d’école devrait avoir des sangles et ceintures ajustables (à la taille et au torse). Bien ajustées, les sangles et ceintures permettent de répartir le poids de votre enfant sur ses hanches au lieu de ses épaules. Le bassin est une structure osseuse forte, apte à soutenir le poids du corps, ce qui n’est pas le cas des épaules!
  3. La hauteur du sac est proportionnelle à la taille de votre enfant : il ne devrait pas être plus haut que les épaules ni dépasser 10 cm sous la taille. On doit éviter que le sac repose sur les fesses de l’enfant.
    C’est pourquoi il est important que votre enfant soit présent avec vous lors de l’achat — et ça vous évitera une crise matinale quotidienne parce que son sac est lette.
  4. La largeur des bretelles ajustables devrait être d’au moins 5 cm. Évitez les sacs en bandoulière.
  5. Un rembourrage au niveau des bretelles et de la partie arrière du sac est recommandé pour améliorer le confort.
  6. On choisit un modèle avec plusieurs compartiments et poches pour faciliter la répartition du poids et l’accessibilité du contenu.
    Photo : GeoCan

 

L’Association des chiropraticiens du Québec approuve plusieurs modèles Louis Garneau fabriqués par GeoCan. Cliquez ici pour en savoir plus.

Ne manquez pas notre prochain article dans lequel nous vous partagerons nos meilleurs conseils pour ajuster et remplir adéquatement le sac à dos de votre enfant. D’ici là, bon magasinage!

 

Références :
NEGRINI S. et coll. « Backpacks on! Schoolchildren’s perceptions of load, associations with back pain and factors determining the load », Spine, 15 jan. 2002, vol. , no 2, p. 187-195.
Association des chiropraticiens du Québec
Association canadienne de chiropratique
British Colombia Chiropractic Association

Back To Top